Aujourd’hui s’engager dans une action de Validation des Acquis de l’Expérience relève à 80% d’une initiative individuelle.

Les entreprise s’emparent peu du dispositif VAE, principalement par crainte de devoir revaloriser le salaire de leurs salariés ayant accédé à un diplôme supérieur.

Pourtant, la VAE devrait être pensée au travers d’autres objectifs :

-levier de motivation et de revalorisation (l’augmentation de salaire peut-être négociée dans un second temps)

-outil de la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences)

-facteur favorisant la mobilité au sein des entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 26 =


Post Navigation