Sauf changement, le gouvernement devrait décider que, dans le cadre de la monétisation des CPF, les heures acquises seront converties selon un taux horaire fixé à 14,28 euros. Autrement dit, une heure de formation disponible sur le CPF va valoir 14,28 euros.

Un projet de décret devrait être envoyé aux partenaires sociaux prochainement. «C’est ce que nous avons annoncé et nous le ferons. Nous n’avons aucune raison de le (ce taux de conversion, NDLR) changer», explique une source du ministère du Travail. Voilà qui devrait faire grincer des dents du côté des organismes de formation. Pour certains, ce taux de conversion n’est pas suffisant et ne correspond pas aux tarifs pratiqués sur le marché. Par exemple, pour obtenir le TOEIC (certification en langue anglaise) ou le TOSA(certification bureautique et compétences digitales), l’heure de formation est généralement supérieure à 20 euros et peut même atteindre 50 euros. Mais du côté du ministère du Travail, on insiste: aujourd’hui, le coût moyen d’une heure de formation au titre du CPF est d’environ 12 euros.

À partir de 2019, ce CPF sera crédité chaque année de 500 euros (plafonné à 5000 euros) de crédit de formation et de 800 euros pour les salariés peu qualifiés (plafonné à 8000 euros). Les individus pourront ainsi choisir la formation de leur choix en payant directement l’organisme. Et ce, via une application mobile qui doit être effective à l’automne 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


Post Navigation