La Caisse des Dépôts et des Consignations est désormais l’opérateur principal du CPF depuis « la loi Avenir Professionnel » et inscrite dans le code du travail.

« la CDC assurera le fonctionnement du service en ligne, la centralisation et la gestion des ressources finançant le CPF via un fonds ad hoc et le paiement des organismes de formation ».

Via Compétences – http://www.via-competences.fr

Le nouveau dispositif sera pleinement opérationnel à l’automne 2019 avec le lancement de l’application dédiée au CPF qui permettra une gestion directe du compte personnel par les individus. D’ici là, ce sont les OPCO qui assureront la gestion du dispositif. La Caisse des dépôts ne prendra donc le relais, y compris sur le financement, qu’à l’automne

Enseignant à l’école La Mache à Lyon, un établissement qui propose des formations en apprentissage, et président de l’association Les Déclics, Ismail Sadky accompagne des élèves « cabossés » par la vie. Il les aide à développer leur estime d’eux-même pour leur donner confiance dans leur avenir. « J’ai des jeunes qui avaient 3 de moyenne en maths, et qui sont aujourd’hui en école d’ingénieurs », assure-t-il. Ismaïl Sadky intervenait lors des conférences du « Monde » O21/s’orienter au 21e siècle, à la Comédie de Saint-Etienne, le 17 janvier 2019.

https://www.lemonde.fr/campus/video/2019/01/17/o21-travailler-son-estime-de-soi-c-est-la-base-pour-oser-agir_5410570_4401467.html

La réforme sur la formation professionnelle prévoit de transformer le Compte Personnel Formation (CPF), initialement abondé en heures en euros.

Ce que prévoit le projet de loi :

Tous les salariés bénéficieront à l’année d’un crédit de 500€ avec un abondement maxi de 5000€

Les publics non diplômés et faiblement qualifiés auront un crédit de 800€ dans une limite de cumul de 8000€.

Toutefois, le point épineux est la conversion du CPF pour début 2019 qui se fera au taux horaire de 14,28€ contre 41€ aujourd’hui grâce à l’abondement des OPCA (organismes financeurs). Un salarié avec un CPF plein au 31/12/2018 se verra créditer la somme de 2200€ alors que sa valeur actuelle est d’environ 6000€. Il semblerait donc judicieux que les salariés ayant un projet de formation n’attendent pas et mobilisent d’ores et déjà leur CPF pour valoriser les heures acquises au titre de leur droit à la formation !