2020 : la date échéance pour réaliser le premier « entretien des six ans »​

C’était prévu dans la loi du 5 mars 2014 : l’entreprise devait être en mesure de justifier que chaque salarié ait bénéficié d’entretiens bisannuels et qu’il puisse cocher deux des trois cases suivantes : avoir suivi une formation, avoir reçu une certification ou une validation des acquis de l’expérience (VAE), et avoir eu une promotion ou une augmentation individuelle.

2020 sera donc une année de transition pour les entreprises qui à compter du 1er janvier 2021 devront organiser des entretiens professionnels bisannuels, l’entretien récapitulatif des six ans, et le suivi par le salarié d’une formation non obligatoire.

Le défi à relever est de taille, à savoir faire de ces entretiens et bilans professionnels un véritable levier de compétences pour les salariés et de compétitivité pour les entreprises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s